Safari en Indonésie | Baluran National Park


L’INDONÉSIE, VOYAGES / mardi, novembre 27th, 2018

Réaliser un safari en Indonésie, nous paraissait hors du commun. Effectivement, Java nous a permis de se sentir un peu en Afrique le temps d’une journée. C’est dans le Parc national de Baluran au Nord Est de l’île de Java, que nous sommes parti à la découverte de cette faune et flore si particulière pour un pays d’Asie. Voici nos impressions !

 

Un Safari en Indonésie | Baluran National Park

Peu croyable c’est clair nous avions pensé la même chose mais c’est tout à fait réel. Alors ne vous attendez tout de même pas à un Safari Africain mais l’esprit y est et cela change des volcans et de plages !

C’est avec Ali et sa femme que nous partons à la découverte de cet endroit. C’est en direction de ce parc naturel qu’ils nous ont amené dans des petits endroits secrets, ce qu’aucune agence aurait fait ! Si vous aimez l’aventure, vous êtes servis. Nous commençons cette journée avec un arrêt petit déjeuner. Ils souhaitaient nous faire goûter les fameux pancakes Indonésiens appelés « Serabi ».

Food Indonésie

Cuisinés par une dame âgée qui à l’air une spécialiste. Elle utilise de la poudre de thé vert pour leurs donner cette surprenante couleur ainsi que du sucre roux et de la noix de coco fraîche. Un vrai régal !

Nous marchons quelques mètres pour rejoindre une petite cascade en contre bas (Jagir Waterfall) pour se rafraîchir un peu.

Cascade voyage Java Indonésie

En route vers un safari en indonésie

C’est sur notre chemin vers le parc qu’Ali et sa femme nous font découvrir des plantations de café et d’Hévea (caoutchouc) de part et d’autre de la route. Fabuleux quand on en a jamais vu en vrai. Le goût du café cru est sucré telle la figue.

Hevea Java Indonésie

Nous arrivons, au bout d’un certain temps, dans ce parc qui débute par la jungle. La route y est très mauvaise mais Ali nous propose de monter sur le toit du 4×4 pour y admirer des centaines de papillons ainsi que des singes qui nous observent et s’amusent à sauter entre les branches. Nous ne croisons aucun touriste mis à part quelques rares locaux.

On arrive enfin sur un immense plateau désertique : la savane Indonésienne. D’un coup, plus aucun arbre en vue c’est assez surprenant.

Safari Ijen Java Indonésie

Nous observons, sur notre chemin, des buffles, des singes, des reines et des paons sauvages qui se mêlent au paysage. La route se termine sur une petite plage habitée de quelques singes. Un endroit hyper calme et sauvage.

Safari Ijen Indonesie

Nous finissons par un superbe coucher de soleil avec le Mont Baluran (un stratovolcan) en arrière plan. Nous nous sommes bien régalés.

Safari en Indonésie

C’est sur le chemin du retour qu’Ali et sa femme nous font goûter des crêpes Indonésiennes sucrées appelées Terang Bulan, telles un gâteau tellement elles sont épaisses. Vous vous demandez à quoi elles étaient ? Pas au Nutella malheureusement mais aux cacahuètes. Oui les Indonésiens mettent des cacahuètes partout ! Mais elles avaient bon goût quand même.

Nous rejoignons la Guesthouse en début de soirée pour quelques heures de sommeil avant d’attaquer la suite de l’aventure.

Entrée au parc : 150 000 IDR par personne

 

Parlons un peu d’Ali et de sa Guest house !

Ali Miner Family Homestay | 150 000 IDR soit 10 € par nuit pour une chambre avec SDB partagée et PTD inclus

Ijen Minor Family Homestay

Alors ne vous attendez pas à une chambre deluxe ! C’est assez rustique, la douche est froide mais croyez nous, nous avions une grosse boule au ventre lorsqu’il a fallut que nous quittions Ali ! Ces quelques jours passés avec lui ont été très sympathiques. Il propose des prix très corrects. Son Anglais est très correcte nous avons donc pu communiquer avec lui sans problème.

Attention, c’est situé près du Mont Ijen, soit excentré de Banyuwangi. Ne vous y aventurez pas seuls comme nous, acceptez qu’ils viennent vous récupérer à la gare ou autre endroit. La route est très abîmée. On l’a fait avec deux Taxi scooter pour économiser un peu sur le prix qu’il proposait. Seulement, celui de Guillaume lorsqu’il a vu l’état du chemin, l’a déposé pour qu’il continue 2 km à pieds avant d’arriver à destination et bien sûr en pleine nuit et sans éclairage!

Voyage à Java ascension Ijen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *